Guide immobilier lié à la location de parking

Guide : Je souhaite louer mon parking

1. Estimer le montant du loyer

Avant de louer, il est nécessaire de connaître les prix pratiqués. Le loyer d'une place de parking est très variable (de 40 jusqu'à 300€ par mois!). Cela dépend du type de place (à ciel ouvert, fermé, gardé, etc.) mais surtout de l'emplacement. En effet, les prix peuvent varier du simple au double d'une ville à l'autre, d'un quartier à l'autre, voire même d'une rue à l'autre. Renseignez-vous donc correctement sur les loyers pratiqués. Pour ce faire, n’hésitez pas à faire gratuitement une recherche sur notre site MonsieurParking.com.

Le prix est l'un des facteurs principaux intervenant dans la prise de décision des futurs locataires. Le montant du loyer doit donc être avantageux par rapport aux solutions de stationnement traditionnelles (les parkings publics, voiries). Il doit être cohérent en fonction de :
- la localisation
- le type de place et de ses équipements.
- le type de location (mensuelle classique, costationnement, court terme). Si vous ne louez votre place de parking que la journée, nous vous conseillons un loyer égal à 60 % de celui d'une location à temps plein.

Enfin, un prix juste et modéré se révèle souvent être un bon calcul. Le locataire est satisfait et ne cherche pas ailleurs d'autres places de stationnement. Vous ne subissez pas de changements fréquents de locataires, source d'ennuis et de perte d'argent.

2. Bien rédiger l'annonce

C'est l'étape essentielle dans votre recherche de locataire. Une annonce bien rédigée aura un meilleur taux de réponse. Pour vous aider dans cette tâche, nous vous guidons étape par étape via un formulaire pré-rempli. Nous vous demandons toutes les informations qu'un locataire souhaite connaître. Soyez objectif et réaliste. Pensez à mentionner les équipements, les lieux d'accès proches (arrêts de bus, station de métro), s'il est surveillé,etc.

N'oubliez pas d'y joindre une photo. Une annonce avec photo est 6 fois plus vue qu'une annonce sans photo.

Une annonce bien rédigée = une place de parking louée plus rapidement.

3. Informer correctement les membres interessés

Régulièrement, vous recevrez des messages de personnes intéressées pour louer votre place ou votre garage. Pensez donc à lire quotidiennement vos emails et à y répondre rapidement. Soignez aussi vos messages. Il est important que les personnes intéressées par votre place de parking soient correctement renseignées. De plus, cela vous évitera de perdre du temps à faire des visites inutiles.

4. La visite

Il est important que le futur locataire soit rassuré et qu'il ait suffisamment confiance pour pouvoir laisser son véhicule. Soyez professionnel tout en restant convivial. Insistez bien sur les points forts de votre emplacement. Prenez le temps de rassurer le locataire sur ses craintes éventuelles. Veillez à ce que l'emplacement soit propre et rangé pour que le nouvel arrivant se sente en sécurité.

5. Etat des lieux

Même s'il n'est pas obligatoire pour ce type de location, nous vous encourageons vivement à faire un état des lieux, surtout si votre garage est équipé. L'état des lieux est la seule preuve dont vous disposez pour prouver votre bonne fois en cas de litiges ou de malentendus à l'issue de la location. L'état des lieux peut être fait à l'amiable entre vous (pas d'obligation légale de passer par un huissier). Même s'il est rapide, il doit être fait avec beaucoup d'attention et de précision. Pour vous aider, un modèle type d’état des lieux est disponible en téléchargement sur Monsieur Parking.

6. Signature du bail, caution, remise des clés

La réglementation en matière de location de parking est très souple. Néanmoins, la signature d'un contrat est nécessaire pour prévenir le bailleur de toute défaillance du locataire. Des modèles de contrat spécifique au type de location (long terme, court terme, costationnement, colocation de parking ) sont disponible en téléchargement sur www.monsieurparking.com. Rédigés par des professionnels du droit, ces modèles sont conformes à la législation en vigueur. Ces contrats de location de parking, garage, box sont pré-remplis.

Il est préférable d'exiger une caution lors de la signature du contrat. Contrairement à la location d'habitation, la caution peut être fixée librement par le bailleur. Celle-ci équivaut le plus souvent à un mois de loyer. Elle peut être supérieure notamment pour justifier une garantie sur le moyen d'accès( bip, télécommande, clés)

La remise des clés se fait lors de la signature du bail. Le nombre de jeux de clés distribués est généralement écrit sur l'état des lieux.

7. Assurance et pièces justificatives à fournir

Le bailleur doit avertir sa compagnie d’assurance de la location de son parking. Les dispositions seront gérées aux cas par cas en fonction de la compagnie d'assurance. Il doit également s'assurer que son locataire a bien assurer son véhicule.

8. Réception des loyers

Il est important de fixer dès la signature du contrat les modalités de versement du loyer ainsi que les échéances. Nous vous déconseillons les enveloppes glissées sous la porte ou dans la boîte aux lettres. Privilégiez un mode de paiement sûr et sans ambiguïté (envoi de chèques bancaires à échéance régulière, virement automatique).



Monsieur Parking : Achat, vente, location et investissement en parking, box et garage